L’eau - un marché mondial

La demande en eau continuera d’augmenter considérablement. Pendant ce temps, toutefois, la disponibilité des ressources en eau douce est en baisse en raison de la contamination, de la réduction des nappes phréatiques, des puits asséchés et du changement climatique. Au cours des 30 dernières années, la consommation en eau aux États-Unis a triplé, alors que la population n’a augmenté que de 50 %. La consommation mondiale d’eau double tous les 20 ans, plus de deux fois plus rapidement que la croissance de la population. Les tendances actuelles laissent à penser que, d’ici 2025, un tiers de la population n’aura aucun accès à l’eau potable.

 

Goldman Sachs (2008) estime la valeur du marché mondial à environ 425 milliards de dollars, avec une croissance à long terme de 4 à 6 %. Dans les marchés industriels, une croissance moyenne de 3 % à 5 % (USA et Europe occidentale) est prévue grâce à l’amélioration en matière d’infrastructures d’eaux et d’eaux usées endéans les 5 à 10 ans, comparée aux 10 % ou plus dans les en développement (Chine et Inde) par le biais de la création d’une nouvelle infrastructure d’eau et d’eaux usées.

 

En raison du déséquilibre important entre l’offre et la demande, les zones de plus forte croissance sur le marché mondial de l’eau proviendront de technologies haut de gamme de traitement de l’eau :

 

Filtration/ultrafiltration – les améliorations dans ces domaines peuvent conduire à l’exclusion des produits chimiques du traitement de l’eau :

 

  • Osmose inversée (technologie des membranes) 
  • Dessalement (eau potable provenant de l’eau de mer) 
  • Systèmes de désinfection d’UV et d’ozone – une alternative rentable à la désinfection de l’eau par le chlore 
  • Analyse de l’eau