L'eau représente la vie. L'eau est notre mission.

L'élément H2O

Lorsqu’il découvrit la composition de l’eau, le chimiste Henry Cavendish (1731-1810) fit des expériences avec de l’hydrogène et de l’oxygène. En les mélangeant, il a généré une explosion (effet oxyhydrogène). En 1811, le physicien italien Amadeo Avogadro est finalement parvenu à trouver la formule de l'eau : H2O.

 

Bien que l'eau ait une structure moléculaire simple, elle est dotée de propriétés physiques uniques. C'est le seul élément de notre planète qui existe à l'état solide, liquide et gazeux. Ce sont ces propriétés si spéciales qui rendent l'eau importante et fascinante pour tous les êtres vivants. L'eau est 775 fois plus dense que l'air. Cela a pour conséquence l'effet de flottabilité qui nous permet, et à la plupart des mammifères, de nager.

 

De nombreuses substances changent lorsqu'elles sont soumises à la chaleur et perdent simultanément en densité ; inversement, elles gagnent en densité lorsqu'elles sont refroidies. Quand un liquide est refroidi, la partie la plus froide se déplace vers le bas. Le processus de congélation de l'eau fonctionnement de manière inverse. L'eau atteint sa densité maximale à 4 degrés Celsius, soit exactement 0.999973 kg/l. La glace pèse 0.91 kg/l ce qui explique pourquoi les icebergs flottent. C'est aussi pour cela que les bouteilles d'eau congelées explosent ou que les poissons survivent dans un lac glacé. Ils vivent au fond, là où l'eau est la plus dense et où la température est approximativement de 4 degrés Celsius.

 

L'eau est un très mauvais conducteur de chaleur. Cette propriété est d'une extrême importance pour le climat de la planète. En fait, l'eau peut stocker beaucoup de chaleur qu'elle diffuse ensuite lors de la saison froide. A la saison chaude, cela tempère une chaleur extrême. Ainsi l'eau régule les écarts de température.

 

Si un centimètre cube d'eau s'évapore (à environ 100 degrés Celsius), son volume s'étend à 1 243 centimètres cube (pression de vapeur). Ce processus a servi de base à l'invention de la machine à vapeur qui a finalement vu le jour lors de la Révolution industrielle.

 

Les propriétés physico-chimiques de l'eau en font un solvant universel qui fait partie de tout cycle naturel, à l’échelle micro comme macroscopique. Sans eau, par exemple, il n'y aurait pas de circulation d'azote ou de phosphore, qui sont deux éléments essentiels à la biosphère. Sans eau, il n'existerait aucun moyen de transporter les ions.

  

L'eau peut dissoudre les sels et en alimenter les plantes de différentes manières. Les plantes utilisent ensuite les ions comme nutriments et libèrent dans l'atmosphère l'eau dont leur métabolisme azoté n'a pas besoin. Ce petit cycle de l'eau est aussi important que le grand : sans lui, et donc sans eau, il n'y aurait pas de vie.